Les notaires ont toujours été prêts à embrasser les perspectives d’avenir qui se dessinent afin de répondre aux besoins nouveaux de la population et de l’État. Depuis 2016, plusieurs démarches politiques, juridiques et techniques ont été effectuées en ce sens afin de faire voir le jour à l’acte notarié sur support technologique.