Accueil > Succession et testament > Succession > Le testament notarié doit-il faire l’objet d’une procédure de vérification au décès ?

Le testament notarié doit-il faire l’objet d’une procédure de vérification au décès ?

Le testament notarié ainsi que les modifications qui ont pu y être apportées le cas échéant (mais devant notaire) n'ont pas à être vérifiés. La loi reconnaît en effet au notaire un statut d’officier public. À ce titre, le notaire confère aux testaments qu’il reçoit un caractère d’authenticité qui écarte la nécessité d’une vérification. C’est la raison pour laquelle le testament notarié produit ses effets juridiques à l’instant même du décès.

Ce n’est toutefois pas le cas du testament olographe (c.-à-d. entièrement rédigé et signé de la main du testateur) ni du testament fait devant témoins Le testament rédigé ou préparé par un avocat doit aussi faire l’objet d’une vérification, car il est assimilé au testament fait devant témoins. S’il en est ainsi, c’est que l’avocat n’est pas un officier public.


Vérification d'un testament non notarié



 
 

Partenaires